La traumatisée du drapeau touché

Il y a quelques années, je jouais en compétition sur le très joli parcours de Royan et ses greens ondulés. A l’époque, le drapeau devait être retiré du trou avant de putter. L’un de mes partenaires de jeu, à l’occasion d’un put très approximatif, a vu sa balle toucher le mat du drapeau, pourtant posé pas trop près du trou. Lorsque j’ai indiqué que cela entraînait deux points de pénalité, je me suis pris une remarque du genre « On n‘est pas à Augusta »,  mais l’arrêt de la balle par le drapeau constituait une aide pour le joueur et la pénalité était justifiée.

Quelques années plus tard, sur le même parcours, toujours en compétition, je jouais avec une dame qui visiblement avait été pénalisée pour la même raison : à chaque fois qu’on posait le drapeau elle allait le porter hors du green, là où même si  une balle allait le toucher cela n’entraînait pas de pénalité.

Cette règle a beaucoup changé : on peut maintenant laisser le drapeau dans le trou, et si on le retire et qu’une balle vient le toucher, cela n’entraîne plus de pénalité sauf s’il a été déposé intentionnellement à un endroit où il pouvait aider le joueur.

Le golf sur tous les golfs