Le drop (au golf, pas au rubgy !)

Pour faire un drop correct, il faut laisser tomber la balle

  • verticalement
  • depuis la hauteur du genou en position debout
  • dans la zone de drop constituée d’un cercle (ou plus souvent une portion de cercle) dont le centre est le point de dégagement (*)
  • et la balle doit rester dans la zone de drop.

Si la balle touche le sol hors de la zone de drop, il n’y a pas de pénalité supplémentaire. Il faut simplement recommencer le drop.

Si la balle, après avoir touché le sol dans la zone de drop, sort de celle-ci, la procédure de drop doit être recommencée et cette fois il faut bien regarder en quel point de la zone de drop la balle touche le sol, car si elle sort à nouveau de la zone de drop elle devra être placée (à la main) à cet endroit précis.

Pour les joueurs expérimentés qui trouvent ma description incorrecte, je signale qu’il fut un temps où c’est après la troisième tentative de drop infructueuse que la balle était placée à la main.

(*) Cas particulier d’un dégagement en arrière dans l’axe du drapeau : la balle doit être droppée sur la ligne droite formée par le drapeau et le point de référence. Une fois qu’elle a touché le sol, elle ne doit pas s’écarter de plus d’une longueur de club de l’endroit où elle a touché le sol. C’est le seul cas où la balle peut reposer plus près du drapeau que le point de dégagement.

Le golf sur tous les golfs